Raccordement du boulevard Cavendish

Raccordement du boulevard Cavendish

Résumé

Un lien nord-sud par le boulevard Cavendish est l’élément manquant sur le réseau routier de l’île de Montréal. Les premières discussions en vue de relier les deux tronçons du boulevard Cavendish remontent au milieu des années 1960, et des études ont été faites en 1981, en 1988, en 1992, en 1995, en 1996 et en 2000. 

Projet de construction de la route donc les objectifs sont :

  • La création d'un lien nord-sud de Côte Saint-Luc à l'arrondissement Saint-Laurent
  • La création d'un lien est-ouest avec le boulevard Décarie

Le raccordement du boulevard Cavendish lien a le but d'ameliorer l'accessibilite au secteur, pour y entrer, en sortir et y circuler, par tous les modes de transport, et d'assurer des conditions de circulation propices a la prosperite economique et au bien-etre des residents.

Cartes

Le cercle vert représente la fin du boul. Cavendish à Côte Saint-Luc. Le cercle jaune représente la fin du rue Royalmount à VMR. Le cercle rouge représente la fin du boul. Cavendish à Saint-Laurent.

HISTOIRE

Au début des années 1960, le prolongement Cavendish désignait le projet visant à ouvrir la rue plus au nord à partir du chemin Fleet, au-delà des voies de chemin de fer vers ce qui était alors des terrains inoccupés. La première étape consistait à prolonger le boulevard au nord jusqu’à la cour ferroviaire Saint-Luc, et c’est effectivement ce qui s’est passé. La deuxième étape visait à se rendre encore plus au nord, au-dessus de la cour ferroviaire, en direction de Ville Saint-Laurent et des autoroutes 520, 40 et 13, à temps pour l’Exposition internationale de 1967.
 
Le projet s’est arrêté et l’opposition de l’administration de l’époque à Côte Saint-Luc a fait en sorte qu’il a été mis de côté. Cependant, depuis 1998, la ville a appuyé sa relance. Les élus ont rencontré des représentants des gouvernements de Montréal, de Québec et du Canada, ils ont présenté de nombreux mémoires, adopté des résolutions et se sont occupés activement de la question.

Aujourd'hui

Nous avons le soutien actif du maire Denis Coderre de Montréal : le projet a été inscrit au budget triennal d’immobilisations, des fonds ont été affectés en vue de l’acquisition des terrains requis pour un prolongement éventuel, et 222 000 $ sont actuellement dépensés par l’agglomération de Montréal pour des études sur les options de trajet en passage supérieur ou inférieur. Aussi le 6 juin 2017, le ministre provincial des Finances, Carlos Leitao, annonçait que la province cède le terrain de Blue Bonnets à Montréal.  Ceci est une nouvelle importante, car le prolongement du boulevard Cavendish est une condition sine qua none, exigée par le gouvernement provincial, pour le redéveloppement du secteur de Blue Bonnets. »
 
Nos députés des gouvernements provincial et fédéral, David Birnbaum et Anthony Housefather respectivement, nous représentent et travaillent en coulisse à Québec et à Ottawa pour garantir le financement nécessaire; les maires des communautés avoisinantes nous appuient également; et nous avons l’adhésion du Canadien Pacifique et du Canadien National à qui appartient le terrain où doit passer le prolongement du boulevard.

 

Cavendish extension meeting with elected officials

Minister • Ministre Pierre Arcand (Mont-Royal), Mayor • Maire Philippe Roy (TMR), Mayor • Maire Alan DeSousa (Saint-Laurent), Mayor • Maire Russell Copeman (CDN-NDG) Minister • Ministre Jean-Marc Fournier (Saint Laurent), Mayor • Maire Mitchell Brownstein (Côte Saint-Luc), David Birnbaum (D’Arcy-McGee), Mayor • Maire William Steinberg (Hampstead), Minister of • Ministre de Transport Laurent Lessard (Lotbinière-Frontenac), Pierre Desrochers (Montréal).

Share this