Côte Saint-Luc s’attaque à l’isolement des personnes âgées au moyen de capteurs et de l’IA dans sa proposition au concours pancanadien Défi des villes intelligentes

The SHARED Initiative

La Ville de Côte Saint-Luc a présenté sa candidature au concours Défi des villes intelligentes du gouvernement du Canada, dans laquelle elle explique comment elle se propose d’aider les personnes âgées socialement isolées grâce à un réseau de capteurs fixes et mobiles, et de surveiller les signes vitaux environnementaux de la ville.

L’initiative SHARED - Senior Health and Real-time Environmental Data [Données sur la santé des aînés et l’environnement en temps réel] prévoit offrir aux aînés participants des capteurs GPS de surveillance et de détection des chutes à domicile. Les capteurs servent à vérifier par exemple si la personne est sortie du lit et si elle a ouvert le réfrigérateur durant la journée; si rien n’est capté, une alarme se déclenche et un suivi peut être effectué par la ville ou d’autres organismes partenaires. L’initiative SHARED mettrait également au point une grille de capteurs dans l’ensemble de la ville pour surveiller le bruit, les polluants atmosphériques et d’autres facteurs environnementaux.

Le Défi des villes intelligentes est un concours ouvert à toutes les municipalités, aux gouvernements locaux ou régionaux, et aux communautés autochtones partout au Canada. Le gouvernement canadien offre des prix aux villes gagnantes. Dans sa catégorie, Côte Saint-Luc est admissible à un prix de 10 millions de $, qui sera remis à une ville qui aura proposé des solutions innovantes à des problèmes qui affectent ses résidants, au moyen de nouveaux partenariats et en adoptant une approche de ville intelligente.

« Je suis très fier des efforts de la conseillère Dida Berku, membre du conseil responsable de l’engagement citoyen, a dit le maire Mitchell Brownstein. Elle a su amener les résidants, les gens de l’industrie et le personnel à s’unir pour développer une application Défi des villes intelligentes qui porte sur certains enjeux essentiels pour Côte Saint-Luc et la plupart des autres villes du pays. »

Une copie de la proposition Initiative SHARED est disponible à CoteSaintLuc.org/défivillesintelligentes.

« Ce fut un travail d’équipe du début à la fin, a souligné la conseillère Dida Berku. Je tiens à remercier notre député au Parlement, Anthony Housefather, qui a encouragé Côte Saint-Luc à participer au concours, ainsi que le maire Brownstein et le conseil municipal qui ont appuyé le projet. Merci aussi aux résidants qui ont participé aux réunions publiques organisées par la ville et un groupe de citoyens. »

« En particulier, je remercie Charles Guerin qui a travaillé sans relâche sur le projet. Nous n’y serions pas arrivés sans lui. Et je remercie Marv Garellek et Steve Bransom de GlobeOwl Solutions, le professeur Jia Yuan Yu de l’Institut d’ingénierie des systèmes d’information de l’Université Concordia, et Gloria Freedman du CIUSSS-CODIM, ainsi que les conseillers municipaux et les employés qui ont fait partie du groupe de travail, particulièrement Darryl Levine. »

Share this