Pour honorer les 215 enfants qui ont perdu leur vie dans l’ancien pensionnat de Kamloops et pour les enfants autochtones qui ne sont jamais rentrés à la maison, les survivants et leur famille, la Ville de Côte Saint-Luc met en berne les drapeaux des bâtiments municipaux. Le conseil municipal de Côte Saint-Luc est attristé et troublé par la découverte récente d’une fosse commune contenant les restes de 215 enfants autochtones sur le site d’un ancien pensionnat à Kamloops, en Colombie-Britannique.