La Ville de Côte Saint-Luc demande à la Ville de Montréal de soumettre le projet de prolongement du boulevard Cavendish au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement du gouvernement du Québec, ou BAPE, le plus tôt possible et au plus tard le 1er mai 2021. 

« Les villes, cités et arrondissements ayant un intérêt à voir le boulevard Cavendish prolongé sont en accord avec le projet, a dit le maire Mitchell Brownstein. La prochaine étape doit être que Montréal soumette le projet au BAPE afin qu’il soit passé en revue, tel que cela fut annoncé l’an dernier. » 

Lors d’une réunion du comité des finances de la Ville de Montréal, le 3 décembre 2019 (à 13h30) dernier, Isabelle Cardin, directrice générale adjointe, déclarait que projet serait soumis au BAPE en 2020 afin qu’il puisse être examiné.  

Le projet du prolongement du boulevard Cavendish est appuyé par la Ville de Montréal, notamment par les maires des arrondissements de Saint-Laurent (Alan DeSousa) et de Côte-des-Neiges-NDG (Sue Montgomery), ainsi que par la Ville de Côte Saint-Luc (Mitchell Brownstein) et la Ville de Mont-Royal (Philippe Roy). Tous les maires ont convenu d’en faire un prolongement axé sur le transport actif et collectif incluant un éventuel projet de tramway relié à la station multimodale Namur Hippodrome. 

Le projet de prolongement du boulevard Cavendish permettrait de relier le boulevard Cavendish à Côte Saint-Luc au boulevard Cavendish à Saint-Laurent, en passant par les gares de triage privées exploitées par le Canadien Pacifique et le Canadien National. La distance à parcourir à travers les gares de triage pour effectuer la connexion avec le réseau routier est d’environ 1,3 km.  

Les premières discussions sur le prolongement de ses deux parties ont débuté au milieu des années 1960. Voir les remarques du maire Mitchell Brownstein  sur le prolongement du boulevard Cavendish. Voir un survol virtuel du boul. Cavendish et des gares de triage.