Le début de l’année scolaire est synonyme de défis pour tous ceux et celles qui ont pour mission d’enseigner à nos enfants et d’assurer leur sécurité tout en veillant à leur propre sécurité. La Ville de Côte Saint-Luc a pris contact avec les écoles pour leur offrir toute l’aide possible. Nous pouvons mettre en œuvre les initiatives habituelles pour assurer la sécurité dans les zones scolaires – et nous le faisons – mais il reste qu’une grande partie de ce qui doit être fait doit se faire au niveau des écoles.

Comme vous, nous avons lu les articles sur l’importance de la ventilation dans les écoles, les avantages des classes en plein air et la nécessité de porter un masque à l’intérieur lorsqu’il n’est pas possible de garder une distance physique adéquate. Nous demandons donc au gouvernement du Québec de faire connaître son plan d’action et son échéancier pour améliorer rapidement les systèmes de ventilation dans les écoles. En attendant, les écoles devront faire de leur mieux pour garder les fenêtres ouvertes, même par temps froids, et tenter l’expérience des classes en plein air.

Nous espérons sincèrement que les écoles au service de nos résidants ne seront pas touchées par une éclosion de cas de COVID-19, mais nous devons être prêts au cas où il y aurait des cas. Cela signifie que nous devons éviter autant que possible les rassemblements. Comme le soulignait récemment le Dr Aaron E. Carroll dans un article du New York Times, « Si nous assouplissons les restrictions dans certains domaines, nous devrions les renforcer dans d’autres. Si les enfants prennent plus de risques à l’école, ils devraient faire en sorte d’être encore plus en sécurité en dehors de l’école. Les grands regroupements chez un ami, ce n’est vraiment pas une bonne idée. »

Le Dr Carroll nous rappelle que chaque décision que nous prenons pour diminuer les risques nous aide. Porter un masque est un geste qui aide. Rencontrer nos amis à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur aide également. Rester à 2 mètres de distance aide. Se laver les mains aide. « Tous ces gestes s’additionnent pour favoriser notre sécurité. En multipliant ces gestes bénéfiques au quotidien, en tant que société, nous pouvons lutter efficacement contre la pandémie. »

Continuons à faire de notre mieux pour nous protéger les uns les autres. Nous nous en sortirons, ensemble.