La Ville de Côte Saint-Luc demande au directeur général des élections du Québec, Me Pierre Reid, d’offrir l’option du vote par correspondance aux électeurs de 65 ans et plus lors des élections municipales de novembre 2021.

Actuellement, le vote par correspondance n’est disponible que dans les Centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA) et pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer vers un bureau de vote. Côte Saint-Luc a fait valoir aux responsables que, puisque 30 % de sa population est âgée de 65 ans et plus et que les autorités de santé publique encouragent ce groupe d’âge à minimiser les déplacements non essentiels, les électeurs de Côte Saint-Luc pourraient bénéficier du vote par correspondance dans une plus large mesure que la plupart des autres municipalités. Et ce, de deux façons : par un nombre plus élevé de votes totaux exprimés et par  une meilleure sécurité pour les électeurs.

« La pandémie nous oblige à repenser la façon dont les services sont offerts et les obstacles auxquels certains membres de notre société sont confrontés, a déclaré le maire Mitchell Brownstein. Nous espérons que la pandémie sera terminée d’ici novembre, mais s’il y a toujours un danger persistant – en particulier pour ceux qui ont des conditions médicales sous-jacentes ou qui n’ont pas pu être vaccinés – le vote par correspondance est la véritable solution. »

Côte Saint-Luc a présenté ses arguments à Me Reid directement, ainsi qu’à l’UMQ et aussi à la députée provinciale Marie-Claude Nichols, porte-parole de l’opposition officielle pour les affaires municipales. Lors des audiences parlementaires du mois de mars, Me Reid a notamment soulevé la question de la démographie à Côte Saint-Luc et comment le vote postal pourrait contribuer à assurer que ceux qui souhaitent voter puissent le faire. La vidéo des audiences est disponible à https://youtu.be/NKshe5JvIfo.

Le projet de loi 85 est actuellement débattu à l’Assemblée nationale du Québec. Le projet de loi visant à faciliter le déroulement de l’élection générale municipale du 7 novembre 2021 dans le contexte de la pandémie de la COVID-19 comprendrait des dispositions permettant au directeur général des élections d’élargir les personnes admissibles au vote par correspondance.

Présentement, un amendement est envisagé par la commission qui étudie le projet de loi pour permettre aux municipalités d’adopter un règlement qui permettrait aux personnes de plus de 70 ans de choisir le vote par correspondance. La ville de Côte Saint-Luc soutient cette position.

Des copies des lettres envoyées par la Ville de Côte Saint-Luc au Directeur général des élections du Québec et à l’Union des municipalités du Québec sont disponibles, ainsi que la résolution adoptée par le conseil municipal de Côte Saint-Luc :