Résolution demandant au gouvernement fédéral de collaborer avec les villes de Montréal et de Dorval pour préserver et protéger les terres fédérales au nord de l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, dans les secteurs connus sous le nom de Technoparc et de Golf Dorval

Format PDF (106 Ko)

C A N A D A
PROVINCE DE QUÉBEC
VILLE DE CÔTE SAINT-LUC

EXTRAIT DU PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL, TENUE LE LUNDI 11 juillet 2022 au 5801 boulevard Cavendish, Côte Saint-Luc, À 20 H 00

220722

RÉSOLUTION demandant au gouvernement fédéral de collaborer avec les villes de Montréal et de Dorval pour préserver et protéger les terres fédérales au nord de l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, dans les secteurs connus sous le nom de Technoparc et de Golf Dorval

ATTENDU QUau nord de l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal se trouve un précieux écosystème intégré de 215 hectares de terres humides composés de champs, de forêts et de marais qui est la propriété du Gouvernement du Canada et qui est loué à Aéroport de Montréal (ADM) (« terres fédérales »). Ces terres sont situées partiellement dans l’arrondissement de Saint-Laurent de la Ville de Montréal et dans la Ville de Dorval, comme indiqué sur la carte, ci-jointe, de la Ville de Montréal, en date du 11 mai 2022 et intitulée : « Technoparc consolidation des milieux naturels »;

ATTENDU QUE cet écosystème intégré de terres humides comprend le champ des Monarques, important sur le plan écologique, utilisé par les papillons monarques pour se nourrir et se reproduire pendant leur migration vers et depuis Montréal, une ville ayant le statut de Ville amie des Monarques Niveau Or; 

ATTENDU QUE le Champ des Monarques a été gravement endommagé au cours des dernières semaines, et que l’ensemble de l’écosystème de 215 hectares est lui-même menacé de fragmentation, et finalement de destruction;

ATTENDU QU’en septembre 2020, la Ville de Côte Saint-Luc devient la 75e ville au Québec à obtenir la certification de Ville amie des Monarques;

ATTENDU QUE cette certification de niveau Argent engage la ville à implanter au moins 15 actions qui contribueront à conserver l’habitat des papillons monarques;  

ATTENDU QUE le 9 août 2021 la Ville a adopté une résolution confirmant son engagement à protéger les habitats du papillon monarque et à adopter des mesures pour protéger l’espèce;

ATTENDU QUE plus de 200 espèces d’oiseaux ont été recensées sur les terres fédérales mentionnées ci-haut, ainsi qu’un grand nombre d’autres animaux qui font de ces 215 hectares un centre de biodiversité;

ATTENDU QUE les villes de l’île de Montréal s’efforcent ensemble de combler le déficit d’espaces naturels protégés par rapport aux autres villes canadiennes, et que ce dernier grand écosystème marécageux et fluvial, composé de 215 hectares d’habitats fauniques rares, est de la taille du parc du Mont-Royal; 

ATTENDU QU’en décembre 2021 le ministre de l’Environnement et du Changement climatique a été mandaté par le premier ministre du Canada afin de s’assurer que tous les Canadiens aient accès à des espaces verts, et en particulier de créer au moins un nouveau parc urbain national dans chaque province et territoire, avec un objectif de 15 nouveaux parcs urbains d’ici 2030;

ATTENDU QUE l’ensemble des terres fédérales, dont l’écosystème de 215 hectares, est le dernier du genre à exister sur l’île de Montréal et c’est pourquoi elles font partie du patrimoine naturel qui mérite d’être protégé pour tous les résidents de l’île de Montréal;

           Il fut

                         PROPOSÉ PAR LA CONSEILLÈRE DIDA BERKU

                         APPUYÉ PAR LA CONSEILLER STEVEN ERDELYI

           ET RÉSOLU :

           « QUE le gouvernement du Canada reconnaisse la valeur écologique et la biodiversité des terres appartenant au gouvernement fédéral (« terres fédérales ») au nord de l’Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, soit les lots 3, 4 et 5 situés dans l’arrondissement Saint-Laurent de la Ville de Montréal ainsi que les terres communément appelées Golf Dorval incluant le champ des Monarques, situées dans la Ville de Dorval, le tout loué à Aéroport de Montréal (ADM); 

QUE le gouvernement du Canada, par l’entremise de Transports Canada, avise et exige d’ADM de cesser immédiatement tout développement sur ces terrains;  

QUE le gouvernement du Canada, conformément à son objectif déclaré de créer ou de contribuer à la création d’un parc urbain au Québec d’ici 2030, assure la préservation et la conservation de ces terres fédérales à perpétuité, et ce pour les générations futures; 

QUE le gouvernement du Canada travaille avec l’arrondissement de Saint-Laurent de la Ville de Montréal et la Ville de Dorval pour sécuriser un héritage pour les générations futures en créant un parc urbain sur l’île de Montréal, semblable au parc urbain national de la Rouge en Ontario;  

QUE cette résolution soit transmise au ministre fédéral des Transports, Omar Alghabara, au ministre fédéral de l’Environnement, Steven Guilbeault, à tous les députés fédéraux représentant des circonscriptions sur l’île de Montréal, et à tous les maires et conseillers élus dans toutes les villes de l’Agglomération de l’île de Montréal. »

ADOPTÉ À L’UNANIMITÉ

EXTRAIT CERTIFIÉ CONFORME

_________________________

Me Andrea Charon

Conseillère générale