Drapeau Ashkelon et CSL

La Ville de Côte Saint-Luc est horrifiée par l’attaque de tirs de roquettes à l’aveugle contre Israël. Ces attaques inquiètent profondément le conseil municipal et les résidents de Côte Saint-Luc. 

En cette période de crise, nous exprimons notre solidarité avec le peuple d’Israël, et en particulier avec les résidents d’Ashkelon, notre ville jumelle, ainsi que ceux de Be’er-Sheva, la ville jumelle de la communauté juive de l’île de Montréal. Il nous est difficile d’imaginer les attaques incessantes et les traumatismes auxquels font face les résidents de ces communautés. 

Le 11 mai 2021, deux résidents d’Ashkelon ont été tués et des dizaines de personnes blessées après que le gouvernement du Hamas à Gaza ait tiré 137 roquettes, en l’espace de cinq minutes, en direction d’Ashkelon. Ces attaques à la roquette sont intolérables et il est tout à fait justifié pour l’État d’Israël de réagir, comme le ferait le Canada ou tout autre pays. Ces attaques à la roquette doivent être immédiatement condamnées par les dirigeants internationaux.

Côte Saint-Luc a rendu hommage à la ville d’Ashkelon, en nommant en son honneur une rue, le croissant Ashkelon, et par un espace vert, les jardins Ashkelon. La relation entre les deux communautés a débuté en 1975, lorsque le maire de l’époque, Samuel Moskovitch, a été à la tête d’une délégation qui s’est rendue à Ashkelon. Au fil du temps, des représentants d’Ashkelon ont visité Côte Saint-Luc.