À la suite des reportages dans les médias sur les changements apportés aux protocoles du ministère de la Santé du Québec, nous tenons à préciser que les Services médicaux d’urgence (SMU) de Côte Saint-Luc continuent de pratiquer la réanimation cardio respiratoire (RCR) sur les patients en arrêt cardiaque. Les changements apportés au protocole par le ministère concernent uniquement l’équipement requis et la séquence dans laquelle nos premiers répondants bénévoles effectuent certaines actions lors d’interventions.  

Plus précisément, lorsque nos premiers répondants bénévoles arrivent auprès d’un patient en arrêt cardiaque, ils effectuent des compressions thoraciques et assurent la ventilation des voies aériennes – en utilisant un dispositif qui minimise les risques pour les bénévoles. Aussi, nos premiers intervenants continuent d’utiliser un défibrillateur pour émettre un choc électrique en cas d’arythmie potentiellement mortelle. Et, lorsque les paramédics d’Urgences-santé arrivent, ils prennent le patient en charge.  

Les soins prodigués par les bénévoles des SMU de Côte Saint-Luc sont une source de fierté pour la Ville de Côte Saint-Luc. Nous voulons que nos résidants et visiteurs de sachent que nos premiers intervenants font tout ce qui est en leur pouvoir pour assurer les meilleurs soins possible malgré tous les défis engendrés par la pandémie.